MENU
ACTUALITÉS
SERMA NES fusionne avec SERMA Safety and Security
Actualités
05
Jan

SERMA NES fusionne avec
SERMA Safety and Security

Après son acquisition par SERMA Safety and Security en septembre 2018, SERMA NES fusionne avec SERMA Safety and Security.

L’acquisition faite il y a maintenant 2 ans a permis de compléter l’offre de SERMA Safety and Security et a positionné l’entreprise parmi des leaders français du domaine, expert à la fois de la sécurité des systèmes d’information, industriels, embarqués et IoT.
Le 1e janvier 2021, les deux entités ont fusionné. Ce rapprochement s’inscrit dans la continuité du projet initial qui vise à offrir à l’ensemble de nos clients une offre de services et d’expertise couvrant tous les aspects relatifs à la sécurité des produits.

La fusion entre SERMA Safety & Security et SERMA NES et la mise en commun des compétences permet de faciliter la gestion des projets conjoints, les passerelles entre métiers et le transfert de compétences alors que la cybersécurité s’invite de plus en plus dans les systèmes industriels et embarqués.
Forte de ses 200 consultants SERMA Safety and Security propose une offre unique intégrant Conseil, Expertise, Evaluation, Maintien en conditions opérationnelles/supervision (build et run) et Formation.

La fusion va également faciliter les synergies commerciales pour étendre les services proposés aux clients historiques des 2 entités :

  • Proposer aux clients historiques de SERMA Safety and Security une offre de services étendue en cybersécurité,
  • Permettre aux clients bancaires de SERMA NES d’accéder à des offres d’évaluation sécuritaire de haut niveau (CESTI).

Enfin la mise en commun de nos moyens et process va fluidifier et simplifier l’organisation pour mieux servir nos clients (RH, qualité, etc.).

Comme l’explique Xavier Morin, Directeur Général de SERMA Safety and Security : « Cette fusion n’entrainera aucun changement pour les clients de SERMA NES qui continueront d’être servis par leurs interlocuteurs habituels. Nous avons pris le temps avant de fusionner les deux entités afin que cette opération n’ait que très peu d’impact sur l’organisation en place. ».

Partagez l'article :